L’Open Data au service de l’analyse concurrentielle

Au-delà des effets d’annonce, des promesses attendues et des transformations espérées, il est encore possible d’expliquer de façon simple comment le digital peut permettre aux managers et aux dirigeants de renforcer leur connaissance sur leur marché. Explications à travers l’exemple de l’analyse concurrentielle.

Décoder le digital

Les données B2B : de quoi parle-t-on ? Un nombre croissant de données B2B (business to business) sont disponibles sur Internet. Parmi elles, se trouvent les informations légales des entreprises (n° immatriculation, capital, adresse postale, etc.) que l’on retrouve dans des bases de données (BDD) désormais accessibles en libre accès ou Open Data (telle que Infogreffe, Insee ou Inpi).

Choisir ses critères pour cibler ses prospects

Comment définir le  bon profil prospect pour son entreprise ? Quelle est votre stratégie d’entreprise et donc votre stratégie de développement commercial ? Il est souvent compliqué de répondre à cette question. Cela implique de savoir par où commencer sa réflexion. Généralement le premier paramètre qui entre en jeu est la zone géographique, viennent ensuite la taille de l’entreprise, son chiffre d’affaires et son secteur d’activité. Ce sont les données que l’on retrouve dans les filtres des annuaires B2B classiques. Toutefois avec le digital, on peut faire beaucoup mieux pour affiner cette connaissance préalable du prospect.

markethings, l'intelligence concurrentielle et digitale

ad initio et m@rkethings ont finalisé une mission d’analyse concurrentielle et prospective pour les besoins d’un acteur international de la formation initiale et continue. Présent dans près de 30 pays, cet organisme a souhaité renforcer sa réflexion sur sa stratégie de diversification en France.